La recette pour un super serrurier

Un super serrurier est un professionnel capable de résoudre les différents problèmes relatifs au verrou. Pour aspirer à un tel professionnalisme, plusieurs étapes sont nécessaires. De même, l’acquisition des connaissances en matière de serrurerie est subordonnée à la maîtrise de certains prérequis.

Comment devenir un super serrurier ?

Comme pour tout corps de métier, l’apprentissage est une étape nécessaire pour devenir un serrurier et un bon.

Le cursus académique

La première condition pour devenir serrurier est de détenir un bac professionnel à la fin de son cursus scolaire. De même, ce diplôme universitaire doit être obtenu dans la spécialité « réalisation d’ouvrage ». Après l’obtention du bac, il faudra suivre en formation professionnelle en réalisation de structure métallique. Pour poursuivre des études de serrurerie, l’étudiant peut aussi opter pour la filière serrurerie et métallerie.

Aussi, il est envisageable pour l’aspirant-serrurier de suivre deux ans de formation en construction métallique. Toutefois, il doit approfondir ses connaissances en apprenant le maniement de l’aluminium. Des études en ferronnerie sont également recommandées pour un aspirant serrurier.

La recette pour devenir serrurier sans avoir faire une formation

Bien que n’ayant reçu aucune formation, il est possible de devenir un super serrurier. Pour y arriver, l’aspirant doit se rapprocher des institutions chargées d’enseigner cette discipline aux adultes. Il devra tout de même suivre une mini-formation à ce niveau qui lui donnera droit à une attestation pour exercer le métier de dépanneur serrurier.

Se spécialiser pour mieux réussir en serrurerie

L’une des astuces pour devenir un as de la serrurerie est de se spécialiser dans un domaine spécifique du métier. Il existe en effet deux serruriers spécialistes : le serrurier métallier et le serrurier dépanneur.

Le serrurier métallier

Le métier du serrurier métallier va au-delà des repérages des serrures. Il s’agit d’un particulier qualifié dans la conception et le fonctionnement des serrures. En plus de fabriquer les verrous, ce dernier doit être aussi capable de fondre le métal nécessaire pour leurs conceptions. C’est d’ailleurs la raison pour laquelle il se spécialise dans la manipulation de l’aluminium pendant sa formation.

En dehors de ses capacités de serrurier, il peut également intervenir dans la construction des bâtiments. Son rôle dans ce cas serait de superviser tout ce qui touche de près ou de loin au métal.

Le serrurier dépanneur

Le serrurier dépanneur est un professionnel spécialisé dans la réparation des serrures des portes. Intervenant essentiellement lorsqu’une clé cesse de fonctionner, il est le plus souvent appelé pour des services ponctuels comme les réparations de portes.

Comment gagner sa vie avec le métier de serrurier ?

Comme dans la plupart des métiers de l’artisanat, il est bien possible de gagner sa vie en étant un spécialiste des serrures.

Travailler pour des entreprises

Si le serrurier exerce au nom d’une entreprise, il est alors considéré comme un salarié. Sur ce, il dispose d’un revenu fixe dont le montant peut avoisiner des milliers d’euros.

Travailler à son compte

Le travail en freelance est le propre des serruriers dépanneurs. Dans ce cas, le professionnel est rémunéré pour la tâche accomplie. Il sera alors payé par le propriétaire qui l’a engagé et il est libre de discuter du prix de sa prestation.